Restons connectés !

Tempête en juin


Un seul en scène bien joué et remarquablement mis en scène, qui retrace l’exode d’une multitude de personnages en juin 40.




Le pitch du spectacle ?

« Tempête en juin », c’est l’adaptation théâtrale du premier tome du roman « Suite française » d’Irène Némirovsky, dans lequel on suit l’exode d’une galerie de personnages, en juin 1940. Dans ce seul en scène, Franck Desmedt incarne une quarantaine de personnages, dans un moment tragique de leur histoire.


Et, le spectacle "Tempête en juin", ça donne quoi ?

Réussi !

La pièce démarre éclairée à la lampe torche. Un parti-pris fort, qui nous plonge immédiatement dans l’atmosphère sombre (mais pas trop) du spectacle. Le thème est dur, certes, mais le texte est enlevé, et souvent drôle. Grâce à une mise en scène efficace, on ne s’ennuie pas un instant, bien que le texte ne soit pas toujours facile à suivre. On se glisse, avec bonheur, dans l’épopée de ces multiples personnages, sans forcément avoir le temps de s’y attacher. On a aimé les jeux de lumières, les musiques et les sons qui accompagnent parfaitement le comédien. Franck Desmedt, quant à lui, est plein de nuances et passe d’un personnage à l’autre avec facilité et humour.

Bref, on s’est laissé emporter par ce seul en scène dynamique et esthétique.


"Tempête en juin", pour qui ?

Pour les amateurs de théâtre, ou ceux qui ont lu le roman.


Le petit + du spectacle ?

Les projections, qui apportent un petit quelque chose en plus à la pièce.


Vous avez aimé « Tempête en juin » ? Vous aimerez aussi…

=> Suite française


Et le spectacle "Tempête en juin", ça joue où ?

Théâtre la Bruyère, Paris

Du mardi au samedi, jusqu’au 22 février 2020

Auteur : Irène Némirovsky / Metteurs en scène : Virginie Lemoine & Stéphane Laporte

Billets à partir de 15,50 euros

http://www.theatrelabruyere.com/