Michael Hirsch dans Je pionce donc je suis


Coup de cœur pour ce seul en scène drôle et poétique sur le sommeil. A découvrir de toute urgence.


Le pitch ?

Dans son nouveau seul en scène, “Je pionce donc je suis”, Michael Hirsch nous parle du sommeil, mais aussi des rêves. En incarnant une vingtaine de personnages à lui tout seul, il nous raconte l’histoire rocambolesque d’Isidore Beaupieu, un homme qui changea le monde en...dormant ! Et ce n’est pas de tout repos...


Et "Je pionce donc je suis", ça donne quoi ?

Une pépite !

On avait craqué pour Michael Hirsch, le génie du jeu de mots, dans son premier spectacle “Pourquoi". C’est donc avec beaucoup d’enthousiasme que nous sommes allés découvrir son nouveau seul en scène, qui s’est avéré largement à la hauteur de nos attentes. Et pour cause !

La thématique de la pièce est ultra originale, et amenée avec brio. On se laisse entraîner sans rechigner dans l’histoire complètement dingue du jeune Isidore Beaupieu. Il faut dire que Michael Hirsch est un artiste particulièrement talentueux : le texte fourmille d’idées géniales, tandis qu’il excelle dans le jeu de comédien. Et ce, sans parler de ses talents d’imitateur ! Fidèle à lui-même, Michael Hirsch magnifie son récit de jeux de mots bien placés et, surtout, bien pensés. Il ne fait pas que jouer avec les mots, il les sublime, leur donne un nouveau sens qu’on ne peut qu’apprécier. C’est avec beaucoup de tendresse qu’il nous a fait rire aux éclats, tout en réussissant le pari de nous émouvoir. Et puis, on a adoré le message de ce spectacle qui, mine de rien, nous a fait réfléchir. Un hymne au sommeil et au temps pour soi dans cette génération burn out.

Bref, un spectacle plein d’intelligence, d’inventivité et de poésie, comme un doux rêve duquel on a du mal à s’éveiller. A ne pas manquer.


Pour qui ?

Pour les théâtreux un brin avertis.


Le petit + ?

Le décor, ingénieusement modulable.


Et "Je pionce donc je suis", ça joue où ?

Le Lucernaire, Paris

Du jeudi au dimanche, jusqu’au 19 janvier 2020

Billets à partir de 19,50 euros

Auteurs : Michael Hirsch & Ivan Calberac / Metteur en scène : Clothilde Daniault

http://www.lucernaire.fr/