Le malade imaginaire en la majeur


Une adaptation musicale et sympathique du chef d’œuvre de Molière. Un brin loufoque et surtout très entraînant.




Le pitch du spectacle ?

« Le malade imaginaire en la majeur » c’est, comme son nom l’indique, l’adaptation musicale de la célèbre pièce de Molière. On y retrouve Argan, persuadé d’être très malade. Pour s’assurer d’être soigné au quotidien par un homme de qualité, il décide de marier sa fille, de force, à un médecin. Mais celle-ci ne voit pas les choses de la même manière…


Et, la comédie musicale "Le malade imaginaire en la majeur", ça donne quoi ?

Très sympa !

Adapter un classique de Molière en théâtre musical ? Quelle bonne idée ! Et le résultat est réussi. La pièce démarre en chanson, et plonge immédiatement le spectateur dans l’ambiance. Et c’est parti pour 1h15 de pur délire ! Car, du second degré, il en faut pour suivre et apprécier ce spectacle haut en couleurs. Il y a là beaucoup de rythme, une énergie dingue, et des gags très bien trouvés. Les chansons sont drôles et plutôt bien chantées, accompagnées par un pianiste doué (qui est aussi comédien !). Malgré quelques longueurs, on s’est laissés transportés dans l’univers de ce Molière déjanté et dépoussiéré. 

Une belle façon de (re)découvrir un si grand classique de manière accessible et d’y emmener, pourquoi pas, des enfants. Nous, en tout cas, on a passé un bon moment, et on est ressortis en chantonnant.


"Le malade imaginaire en la majeur", pour qui ?

Pour tous, à condition d’aimer le kitsch ! Les enfants sont également les bienvenus.


Le petit + du spectacle ?

Les changements de rôles de certains comédiens : c’est efficace, et drôle.


Et, le spectacle "Le malade imaginaire en la majeur", ça joue où ?

Comédie Bastille, Paris

Jusqu’au 27 juin 2020

Auteur / Metteur en scène : Raphaël Callandreau

Billets à partir de 11,95 euros

http://www.comedie-bastille.com/appert/

Restons connectés !