Un sac de billes


Coup de cœur pour ce seul en scène qui raconte l’histoire de deux petits garçons juifs pendant l’occupation allemande. Aussi bluffant que touchant.


spectacle un sac de billes


Le pitch du spectacle ?

« Un sac de billes », c’est l’adaptation théâtrale du roman éponyme de Joseph Joffo.

Nous sommes en 1941, à Paris, en plein cœur de l’occupation allemande. Afin de fuir les nazis et de rejoindre la zone libre, deux petits garçons, Joseph et Maurice, vont traverser la France seuls et vivre de multiples péripéties. Ils feront preuve de courage et d’ingéniosité pour arriver à leur fin…


Et, le spectacle "Un sac de billes", ça donne quoi ?

Coup de cœur !

Il ne nous a pas fallu plus de quelques secondes pour être embarqués dans ce spectacle si touchant. Le texte est prenant, et, bien que jouée par un unique comédien, l’histoire se déroule littéralement sous nos yeux, claire comme de l’eau de roche. La performance est bluffante : il faut dire que le comédien a ce petit quelque chose de juvénile qui colle parfaitement aux personnages principaux de l’histoire, tout en incarnant avec aisance des dizaines d’autres individus. Le décor, une multitude de valises qui se déplacent, s’ouvrent et se referment, est aussi esthétique que symbolique de la mouvance que subissent les deux jeunes enfants.

On a été emportés, captivés, et émus aux larmes par l’exode de ces petits garçons pleins de courage, d’espoir et de fantaisie. Courrez vivre ce superbe moment de théâtre, qui, en plus de participer au devoir de mémoire, vous submergera d’émotions.


"Un sac de billes", pour qui ?

Pour tous, petits et grands.


Le petit + du spectacle ?

Certaines valises cachent des surprises !


Et, la pièce "Un sac de billes", ça joue où ?

Théâtre Essaion, Paris

Les samedis et dimanches du 12 septembre au 28 novembre 2021

Billets à partir de 10,95 euros

(Ceci est un lien d'affiliation : en achetant vos billets par ce biais, vous ne payerez pas plus cher, mais vous permettez à notre site de rentrer dans ses frais. Alors, merci par avance !).