Transmission



Une super pièce dans laquelle le grand Francis Huster incarne avec brio un prêtre. Une bien belle surprise.



Le pitch ?

Tim Farley, prêtre jovial au penchant certain pour la boisson, se voit confier la mission d’encadrer Mark Dolson, un séminariste au tempérament fort et à l’esprit rebelle. Tout les oppose et pourtant, ils vont apprendre à s’apprivoiser, à tisser des liens. Ensemble, ils auront de profondes conversations, des affrontements sur l’Eglise, la condition de prêtre, la relation aux paroissiens. C’est à tout ça qu’on assiste à travers ce spectacle, pour notre plus grand bonheur.


Et, “Transmission”, ça donne quoi ?

Une très bonne surprise !

On doit quand même vous avouer qu’en arrivant dans la salle de spectacle, une immense croix suspendue au plafond, on s’est franchement demandés ce qu’on faisait là. Comme beaucoup, avec un thème pareil, on s’attendait à une pièce austère et surtout très sérieuse. Et bien, détrompez-vous !

Tout d’abord, il est important de préciser que ce spectacle est archi drôle. Et ça, on ne s’y attendait pas ! Francis Huster y est tout simplement exceptionnel : il incarne ce prêtre plein de vie avec une justesse à couper le souffle. Nous, on a été bluffés, et ce dès ses première répliques. La mise en scène est simple et efficace, sans le moindre accroc. Le décor est beau, les lumières bien choisies : de quoi nous laisser embarquer dans l’histoire facilement. Il y a certes quelques petites longueurs mais, dans l’ensemble, on ne voit pas le temps passer. Le texte invite le spectateur à réfléchir sur des sujets comme la tolérance, le partage et l’amitié, sur fond de discussions autour de l'Église et de la religion. C'est intelligent, et bien mené.

Bref, une pièce qui fait rire et réfléchir, à voir pour la justesse du jeu et le texte fort en messages. Nous, on vous la recommande chaudement.


Pour qui ?

Pour tous. Il n’est absolument pas nécessaire d’être un fervent catholique pour apprécier ce spectacle.


Le petit + ?

Les musiques, modernes et subtilement choisies.


Et, “Transmission”, ça joue où ?

Théâtre Hébertot, Paris

Du mardi au dimanche, jusqu’au 31 mai 2020

Billets à partir de 15 euros

Auteur : Bill C. Davis / Metteur en scène : Steve Suissa

http://theatrehebertot.com/