top of page

Nous reviendrons au printemps



Une version immersive et originale de “La Cerisaie” de Tchekhov.



Le pitch du spectacle ?

Ce spectacle, c’est la version immersive de l'œuvre de Tchekhov, “La Cerisaie” dans laquelle Louise, de retour d’un voyage de 3 ans et criblée de dettes, se bat pour garder sa maison : la fameuse Cerisaie.

La particularité de ce spectacle est que le spectateur prend part à l’histoire car le spectacle se déroule tout autour de lui. Tout un programme !


Et, le spectacle “Nous reviendrons au printemps”, ça donne quoi ?

A peine entrés dans la salle, on se sent déjà intégrés dans l’histoire. Les personnages s’empressent de nous servir une coupe de champagne, tout en nous exposant la situation : Louise rentre enfin de voyage, et nous sommes tous là pour l’accueillir. On a même l’autorisation de pousser la chansonnette pour l’occasion. Ingénieux. Le lieu, lui, est d’un charme inouï et nos yeux ne cessent de balayer l’espace, prêtant attention à chaque élément de décor savamment choisi.

Puis, on entre dans le vif du sujet : l’histoire et les personnages se déploient alors tout autour de nous, nous incluant même à certains moments. Facile alors de se sentir embarqués dans cette famille où tout est loin d’être rose malgré les apparences. Voilà une jolie manière d’aborder cette œuvre, à travers une forme immersive originale et bien construite.

Mais là où le bât blesse, c’est lorsque les comédiens nous entraînent dans une autre pièce, bien plus sombre cette fois, symbolisant l’inconscient des personnages. Le spectateur devient alors libre de naviguer entre les personnages, chacun pris d’une sorte de transe. Résultat ? La proposition devient alors énigmatique, pour ne pas dire bizarre, et nous laisse littéralement sur le carreau. Dommage car la forme immersive de la première partie du spectacle se suffit à elle-même, et l’ajout de musique et de danse n’apportent pas beaucoup plus à la pièce.

Bref, “Nous reviendrons au printemps”, c’est un spectacle au dispositif intéressant qui va un peu trop loin par moments, mais qu’on apprécie pour son audace et son originalité.


“Nous reviendrons au printemps”, pour qui ?

Pour les théâtreux avertis !


Le petit + du spectacle ?

Sans aucun doute le lieu : c’est sublime !


Et, le spectacle “Nous reviendrons au printemps”, ça joue où ?

Théâtre de l’Epée de Bois, Paris

Du 7 au 17 septembre 2023

Un spectacle de la compagnie Kaimera


Comments


bottom of page