Memoriam



Un très joli spectacle mi-joué, mi-dansé, sur la puissance de la mémoire et des souvenirs.



Le pitch du spectacle ?

Suite à un événement dont elle n’a aucun souvenir, Elisa se réveille dans un lieu inconnu qui semble être… son cortex cérébral ! Accompagnée de sa sœur et de Togh, gardien du lieu, elle part à la recherche de ce souvenir et se retrouve plongée au cœur de sa propre mémoire ! Tout un programme…

Ce spectacle à la particularité d’être mi joué, mi dansé. Un concept original donc, qui nous a donné envie d’aller découvrir ce show.


Et, le spectacle “Memoriam”, ça donne quoi ?

Noir. Le spectacle s’ouvre sur une chorégraphie enlevée et d’un esthétisme dingue, qui nous propulse immédiatement loin, très loin de notre quotidien. Cramponnés à notre fauteuil, on est fin prêts à suivre ce spectacle prometteur…

Puis, les personnages font leur apparition et avec eux, les dialogues. Et c’est là que le bât blesse. On a franchement du mal à se laisser embarquer dans cette histoire de cerveau, d’hippocampe et de souvenirs. Heureusement, les chorégraphies, elles, relèvent sérieusement le niveau. On est subjugués par tant de beauté et de rigueur dans les enchaînements de pas. Qui plus est, celles-ci nous racontent les souvenirs d’Elisa avec beaucoup de détails et ce… sans la moindre parole ! Une prouesse dont on se délecte tout au fil du spectacle.

Si le récit lui, semble dépourvu d’intérêt pendant la quasi intégralité du spectacle, il prend tout son sens lors de son dénouement. Incroyable mais vrai, ce retournement de situation nous a littéralement donné la chair de poule et nous a fait monter les larmes aux yeux. Comme quoi, ce spectacle recèle bien des trésors !

Bref, si vous aimez la danse, on vous recommande ce spectacle aux superbes (et nombreuses !) chorégraphies et au dénouement bouleversant. C’est original, esthétique et, contre toute attente, très émouvant.


“Memoriam”, pour qui ?

Pour les amateurs de comédies musicales, qui se retrouveront dans l’univers de “Memoriam”.


Le petit + du spectacle ?

L’intégration des décors et des accessoires dans les chorégraphies : bluffant !


Et, le spectacle “Memoriam”, ça joue où ?

Théâtre Libre, Paris

Jusqu’au 2 octobre 2022

Texte et mise en scène : Manon Bianchi

Billets à partir de 10,45 euros

https://le-theatrelibre.fr/event-pro/memoriam/