Les cavaliers


Envolez-vous en Afghanistan en compagnie d’Ouroz, jeune cavalier qui participe au plus grand tournoi du pays. Beau et captivant.



Le pitch ?

Embarquez pour une épopée en Afghanistan ! Le jeune Ouroz participe à un tournoi de Bouzkachi du Roi, le tournoi le plus important du pays, auquel il échoue. Le Bouzkachi, kesako ? Un sport de cavaliers très violent, où tous les coups sont permis. Afin d’affronter son père et lui annoncer sa défaite, Ouroz entame un voyage pour retourner dans sa province. Un long voyage, plein de rencontres et d’aventures, dont il ne sortira pas indemne…

« Les cavaliers », c’est l’adaptation théâtrale du livre de Joseph Kessel. En 2016, la pièce remporte le Molière du meilleur spectacle privé.


Et "Les cavaliers", ça donne quoi ?

Envoûtant !

Il est de ces spectacles qui vous embarquent loin, très loin du quotidien. Sans aucun doute, « Les cavaliers » en fait partie. Grâce à la magie de la mise en scène, le spectateur s’envole littéralement dans les steppes afghanes où il vivra 1000 péripéties au rythme du héros de la pièce. L’originalité de cette pièce réside dans la présence d’un bruiteur/chanteur sur scène, qui, à l’aide de son micro, nous plonge dans l’atmosphère auditive de l’histoire. Déroutant au départ, l’exercice est particulièrement réussi. Les chevaux, personnages essentiels du spectacle, sont représentés par des tabourets qui, sous nos yeux ébahis, prennent vie. On en oublie la simplicité de l’objet et du geste qui l’anime, pour laisser place à notre imagination, mise au service de l’histoire qui se déroule sous nos yeux. On est captivés par ce conte, le jeu des comédiens, la mise en scène si originale. C’est plein d’inventivité et de poésie, et on en redemande.

« Les cavaliers », c’est la preuve même que le théâtre est magique : avec un brin d’imagination, il peut nous faire voyager sans quitter la ville. Un magnifique moment, à vivre sans attendre.  


Pour qui ?

Pour tous, à partir de 14 ans.


Le petit + ?

Les chants qui ponctuent la pièce, et qui contribuent à nous imprégner de l’ambiance afghane.


Et "Les cavaliers", ça joue où ?

Théâtre Essaion, Paris

Du 11 octobre 2019 au 18 janvier 2020

D’après le roman de Joseph Kessel

https://www.essaion-theatre.com/ ​​​​​​​