Le bonheur des uns



Une comédie 100% second degré sur la quête du bonheur. Pourquoi pas...



Le pitch ?

Un couple aigri et en quête de bonheur rend visite à ses voisins, vraisemblablement les amoureux les plus heureux du monde. Pourquoi sont-ils heureux et pas eux ? Finalement, qu’est-ce que le bonheur et comment l’atteindre ? C’est toutes ces questions que pose ce spectacle, avec humour et (surtout) dérision. A prendre au 1000ème degré.


Et, “Le bonheur des uns”, ça donne quoi ?

Décapant.

Dès le démarrage du spectacle, le ton est donné : les dialogues sont acérés, les personnages aigris à souhait. Les rires fusent dans la salle. Bref, c’est parti !

Cette comédie à l’humour grinçant n’y va pas de main morte sur les clichés. Mais si l’effet caricature fonctionne bien au début, il est plus difficile d’y adhérer jusqu’à la fin du spectacle. Les personnages sont bien incarnés mais manquent un peu de finesse. Certains gags qui nous font rire au démarrage deviennent lassants lorsqu’ils se répètent. Pour autant, on a ri devant tant de cynisme et de folie qu’apporte ce spectacle. Aussi, on a apprécié le croche-patte à la psychologie positive et à tout ce qui en découle.

Sans accrocher avec tous les parti-pris, on a passé un bon moment de rigolade devant “Le bonheur des uns”. Et, au final, on a apprécié la morale de ce spectacle, pourtant bien cachée derrière un délire poussé à l’extrême.


Pour qui ?

Sans aucun doute, les amateurs d’humour noir.


Le petit + ?

La scène de crise de nerf d’un personnage, particulièrement drôle.


Et, “Le bonheur des uns”, ça joue où ?

Festival Avignon Off 2021

Théâtre des Béliers Avignon

Jusqu’au 31 juillet à 13h10, relâches les lundis