La promesse de l'aube



Un seul en scène très réussi adapté du roman de Romain Gary. Un beau moment de théâtre.



Le pitch du spectacle ?

Ce spectacle, c’est tout simplement l’adaptation théâtrale de l'œuvre éponyme de Romain Gary : “La promesse de l’aube”. Pour ce faire, un seul comédien au plateau, incarnant tous les personnages qui ont fait l’enfance de l’auteur. Car oui, ici c’est la jeunesse de Romain Gary que l’on évoque, au côté de sa mère qui l’a élevé seule, dans l’amour et les rêves de grandeur.


Et, le spectacle “La promesse de l’aube”, ça donne quoi ?

Joli !

Quel sacré pari que d’adapter cette œuvre si iconique en seul en scène. Pourtant, on doit avouer que celui-ci est réussi !

Ici, pas besoin d’artifice : le jeu et l’histoire se suffisent à eux seuls. D’ailleurs, seuls quelques éléments de décors se partagent le plateau. Il faut dire que le comédien Franck Desmedt est d’un charisme rare : sa voix, sa présence et son regard habitent littéralement la scène. Quel bonheur alors de le voir nous raconter cette histoire, tantôt touchante, tantôt drôle. Il incarne avec brio une multitude de personnages tous plus différents les uns des autres. Le tout nous transporte dans l’enfance de Romain Gary. Et bien sûr, on y découvre sa mère, personnage iconique de l'œuvre du romancier, interprétée par le comédien avec beaucoup d’humour. C’est d’ailleurs la surprise de ce spectacle : les nombreuses touches d’humour qui parsèment la pièce. Et ça, on ne s’y attendait pas.

Bref, une bien jolie manière de (re)découvrir le roman et la jeunesse de Romain Gary.

Pensez tout de même à rester bien concentrés pour ne pas perdre le fil de l’histoire !


“La promesse de l’aube”, pour qui ?

Pour les théâtreux avertis, qui apprécieront la justesse de jeu de Franck Desmedt. Mais aussi, et évidemment, pour les amateurs du roman de Romain Gary.


Le petit + du spectacle ?

La joie et le sourire du comédien pendant les saluts !


Et, le spectacle “La promesse de l’aube”, ça joue où ?

Festival Avignon Off 2022

Théâtre Le Petit Louvre

Du 7 au 30 juillet à 12h. Relâches les 12, 19 et 26 juillet.