La Maison du loup



Un spectacle de qualité qui nous embarque dans l’univers particulier de Jack London.



Le pitch ?

L’histoire se passe en 1913 dans “la Maison du loup”, la demeure de Jack London, écrivain en mal d’inspiration depuis des mois. Pour le sortir de l’enfer de la page blanche, sa femme invite chez eux Ed Morrell, un ancien prisonnier qui se bat pour qu’un de ses amis échappe à la peine de mort. Elle espère que son histoire pourra toucher son époux, et servir de base à son prochain roman. On assiste alors à un face à face entre deux hommes que tout semble opposer...


Et, “La Maison du loup”, ça donne quoi ?

On avait hâte, très hâte d’aller découvrir la nouvelle création de Benoit Solès, l’auteur de “La machine de Turing”, la pièce aux 4 Molières. C’est donc le cœur battant qu’on a poussé la porte du théâtre pour découvrir “La Maison du loup”. Et c’est dans une toute autre atmosphère que, cette fois, l’auteur nous emmène…

Côté ambiance, “La Maison du loup” a tout pour plaire : grâce au somptueux décor et à des jeux de lumières réussis on ne peut qu’être plongés dans l’univers du spectacle. Tout est ici de plus belle qualité : la mise en scène bien sûr, mais également le choix des comédiens, tous aussi talentueux les uns que les autres. On assiste à une véritable performance théâtrale tant chaque personnage a son lot d’histoire et d’émotion à transmettre au public.

Pourtant, on n’a pas été touchés par l’histoire, qu’on a eu peine à suivre, et par l’univers si singulier dans lequel nous embarque cette pièce. Gageons que ce bémol ne vous empêchera pas d’apprécier la qualité indéniable de ce spectacle, porté par des comédiens d’exception. Et peut-être que, contrairement à nous, vous serez touchés par cette sombre histoire débordante d’émotions...


Pour qui ?

Pour ceux qui aiment vivre des émotions fortes au théâtre.


Le petit + ?

La minutie dans les décors et accessoires : tout y est !


Et, “La Maison du loup”, ça joue où ?

Festival Avignon Off 2021

Théâtre du Chêne noir

Jusqu’au 31 juillet à 14h30, relâches les lundis.