Irrésistible


Une subtile comédie dramatique, charmante à souhait, dont le texte fait réfléchir sur la jalousie et les rapports amoureux. Séduisant…




Le pitch ?

Nous sommes dans l’appartement d’un joli petit couple : lui, avocat, en pleine préparation de la plaidoirie d’un mexicain accusé d’avoir mangé sa femme, elle, éditrice, de retour d’un rendez-vous avec l’auteur qu’elle idolâtre depuis son adolescence. Tout allait bien jusqu’à ce soir, où la jalousie éclate et fait voler en éclat ce couple pourtant presque parfait…


Et "Irrésistible", ça donne quoi ?

Pas mal du tout !

Dès le démarrage, le ton est donné : l’atmosphère est particulière, résolument oppressante, presque noire. Et cette impression ne nous quittera pas avant le clap de fin. Cette comédie dramatique, bouleversante de simplicité, nous pousse à la réflexion : jusqu’où peut aller la jalousie ? faut-il accepter de céder à la tentation ?

On est happés, presque envoûtés par ce quotidien qui dégénère. Le décor et la mise en scène sont épurés, pour laisser place au texte, bien pensé malgré quelques longueurs. Mention spéciale pour le comédien Nicolas Breuil, qui nous prend aux tripes. Un joli moment de théâtre.


Pour qui ?

Pour les théâtreux avertis, ou au penchant pour les pièces à texte.


Le petit + ?

Les arrangements musicaux, qui accentuent l’effet oppressant de la pièce.


Et "Irrésistible", ça joue où ?

A la folie théâtre, Paris

Les vendredi et samedi, jusqu’au 1er décembre 2018

Auteur : Fabrice Roger Lacan / Metteur en scène : Natacha Garange

www.folietheatre.com