top of page

Ce qu'il faudra laisser aux anges



Un spectacle au concept original mais surtout bourré d’émotions. Un excellent moment de théâtre.



Le pitch du spectacle ?

A la lisière entre la mort et la vie errent les anges. Les anges qui veillent sur nous et qui, inlassablement, observent chaque fragment de notre existence.

Conteurs de ce spectacle, ces anges laissent place, sur scène, aux personnages qu’ils observent et aux scènes de vie desquelles ils sont témoins.

Alors, attachez vos ceintures et embarquez pour ce grand voyage qu’on appelle la vie !


Et, le spectacle “Ce qu’il faudra laisser aux anges”, ça donne quoi ?

Quel joli spectacle que celui-ci ! Confortablement installés dans votre fauteuil, “Ce qu’il faudra laisser aux anges” va vous faire vivre une multitude d’émotions.

Ce spectacle, un enchaînement de scénettes, célèbre tout simplement la vie. Dans tous ses états. Dans ses bons comme dans ses mauvais moments. Et chacun pourra se retrouver dans l’une ou l’autre des situations vécues par ces personnages. Avec eux, vous allez rire, mais aussi pleurer. Vous serez surpris, amusés, émus. Vous compatirez et parfois même, vous aurez envie de les consoler. Et, au milieu de toutes ces émotions, vous serez alpagués par des anges, narrateurs de ce spectacle qui veillent sur les protagonistes sur scène. C’est conceptuel peut-être, mais si on accepte de se prêter au jeu, c’est aussi terriblement poétique.

Le tout est interprété par des comédiens de haut vol, parfois méconnaissables d’une situation à une autre. Le texte, lui, est si bien écrit qu’on aurait envie de le relire à la sortie du spectacle. Et la mise en scène y est intelligemment construite. Suffisamment pour nous faire passer d’une scène à l’autre en moins de deux. Certaines scènes ont même l’audace d’être jouées intégralement dans le noir !

Bref, on ne peut que vous recommander ce spectacle qui nous a fait passer du rire aux larmes pendant plus d’1h40. Un concentré de vie, pile comme on aime.


“Ce qu’il faudra laisser aux anges”, pour qui ?

Pour les théâtreux avertis, qui sauront apprécier le concept et sa réalisation.


Le petit + du spectacle ?

Les anges se déplacent aussi (et surtout) dans la salle. Comme s’ils veillaient sur nous aussi, finalement.


Et, le spectacle “Ce qu’il faudra laisser aux anges”, ça joue où ?

Théâtre Lepic, Paris

Les dimanches à 21h, jusqu’au 12 mai 2024

Texte : Laura Léonie / Mise en scène : Sébastien Bonnabel

Billets à partir de 31,85 euros.

(Ceci est un lien d'affiliation : en achetant vos billets par ce biais, vous ne payerez pas plus cher, mais vous donnerez un coup de pouce au site. Alors, merci par avance !).




Comentarios


bottom of page