Orphée


Une pièce onirique et novatrice autour du mythe d’Eurydice et d’Orphée. D’un esthétisme rare.




Le pitch ?

La pièce raconte le mythe d’Eurydice, qui, suite à sa mort par empoisonnement, ne peut revenir des enfers qu’à condition de ne jamais croiser le regard d’Orphée, son époux. Le pari est pris ! Mais ce qui devait arriver arriva…

« Orphée », c’est une tragédie qui a tout d’une comédie. Ou l’inverse.


Et "Orphée", ça donne quoi ?

Un rêve !

A peine entré dans la salle, le spectateur est plongé dans l’univers poétique du spectacle. Le rideau est ouvert, le décor est visible, une musique chatouille nos oreilles et un personnage se tient déjà sur scène. C’est d’un esthétisme redoutable. Bienvenue dans cet univers incontestablement onirique, où les chevaux parlent et les personnages traversent les miroirs. Oubliez votre quotidien, et laissez-vous délicieusement embarquer par cet univers magique !

La scénographie, en plus d’être superbe, fait appel à notre imaginaire. Décors, costumes, maquillages, accessoires : tout est beau et bien pensé. Mention spéciale pour l’utilisation ingénieuse de la vidéo, qui symbolise la présence du cheval, point central de l’histoire. Les personnages sont loufoques et interprétés par des comédiens ultra dynamiques. C’est inventif, c’est drôle, c’est rythmé, et le tout est servi sur fond de musiques bien accordées.  

On est partis loin, très loin… Le plus dur dans cette histoire, c’est de revenir à la réalité…


Pour qui ?

Pour ceux qui veulent rêver, le temps d’une soirée.


Le petit + ?

On assiste à de drôles de chorégraphies… à vous de les découvrir !


Et "Orphée", ça joue où ?

Le Lucernaire, Paris

Du mardi au dimanche, jusqu’au 24 mars 2019

Auteur : Jean Cocteau / Metteur en scène : César Duminil

Billets à partir de 15,50 euros.

http://www.lucernaire.fr/

Restons connectés !