Badine



Une adaptation très réussie de “On ne badine pas avec l’amour” d’Alfred de Musset. Romantique à souhait.



Le pitch ?

“Badine” n’est autre que l’adaptation du grand classique de Musset “On ne badine pas avec l’amour”. Camille et Perdican s’aiment depuis toujours. Lorsque le Baron, père de Perdican, s’apprête à les marier, Camille décide de se faire bonne sœur pour éviter toute déception amoureuse. Perdican, pour se venger, séduit alors Rosette, une fille de la campagne, qu’il épousera. Cet événement provoquera la colère de Camille, s’autorisant enfin à dévoiler ses sentiments.


Et, “Badine”, ça donne quoi ?

On adore !

A l’ouverture du rideau, déjà, on est enchantés par le décor. Grâce à deux ailes centrales lumineuses, on plonge dans un univers onirique, sublimé par une chanteuse à la voix d’or. Si vous ne connaissez pas ce grand classique, c’est le moment de le découvrir dans une version à la mise en scène moderne. Dans cette adaptation, les comédiens sont très généreux, en plus d’être bourrés de talent : le texte prend alors toute son ampleur. Il est vrai que l’écriture est sublime, et donne envie de s’y attarder. On est embarqués avec délice dans les amours de Perdican et le désespoir de ses conquêtes. Et pour apporter du piment à la pièce, rien de mieux que quelques personnages comiques, qui viennent ponctuer les dialogues amoureux et les monologues romanesques.

On en ressort conquis par cet ensemble harmonieux et très réussi.


Pour qui ?

Pour tous. Cette adaptation rend ce grand classique très facile d’accès.


Le petit + ?

Les chansons : des airs connus qu’on fredonne à la sortie du théâtre.


Et, “Badine”, ça joue où ?

Festival Avignon Off 2021

Théâtre des Gémeaux

Du 7 au 31 juillet à 14h45, relâches les 12, 19 et 26 juillet.