L'île des esclaves


Une île où maîtres et esclaves échangent leurs rôles : un bon classique modernisé, qu’on prend plaisir à (re)découvrir.



Le pitch ?

Nous sommes en plein océan, sur une île un peu spéciale… Une île où les rôles sont inversés : les maîtres deviennent esclaves, tandis que les esclaves deviennent maîtres. C’est ce que vont vivre nos 4 protagonistes, échoués par hasard dans cet étrange endroit. C’est le moment pour les esclaves de prendre leur revanche sur leurs maîtres…


Et "L"île des esclaves", ça donne quoi ?

Pas mal !

« L’île des esclaves », c’est tout d’abord l’occasion de (re)découvrir un classique de Marivaux, dont le texte est pourtant encore bien d’actualité. L’œuvre est classique certes, mais la troupe, dynamique, nous la propose remise au goût du jour. Et c’est un vrai plaisir de le voir prendre vie sous nos yeux.

Malgré le langage soutenu du texte, on a bel et bien affaire à une pièce moderne. Les comédiens, énergiques, se sont particulièrement appropriés le texte : ça donne des personnages intéressants, et souvent exubérants. Avouons néanmoins que les performances des comédiens sont un peu inégales. Dommage, en revanche, que les décors et costumes ne soient pas suffisamment immersifs. On oublie un peu trop que la scène se passe sur une île.

En bref, on a passé un bon moment, et en plus, ça nous a fait réfléchir !


Pour qui ?

Pour tous : la pièce est facile d’accès pour un classique !


Le petit + ?

Le théâtre, un petit bijou niché au fond d’une cour du 11ème arrondissement de Paris.


Et "L'île des esclaves", ça joue où ?

A la folie théâtre, Paris

Du jeudi au dimanche, jusqu’au 14 avril 2019

Auteur : Marivaux / Metteur en scène : Mickael Soleirol

Billets à partir de 16,50 euros

https://www.folietheatre.com/

Restons connectés !